Top Menu

Monthly Archives octobre 2013

« Les problèmes de la résidence et du climat sont étroitement apparentés à la question de l'alimentation. Il n'est donné à personne de pouvoir vivre partout ; et si l'on doit faire face à des devoirs qui réclament le jeu de toute l'énergie, le choix est même très limité. L'influence du climat sur les échanges organiques, sur leur ralentissement ou leur accélération, est si grande qu'au moment du choix la moindre erreur géographique peut arriver non seulement à vous éloigner de votre tâche mais encore à l'obnubiler complètement »
Friedrich Nietzsche dans Ecce Homo

Dieu que ce monde est lourd et oppressant. On est un peu comme ces bœufs qu'on transporte en camions, c'est inconfortable mais on s'y fait. Je me demande parfois comment un homme de Cro-Magnon aurait réagi à un tel traitement, il se serait révolté, c'est sûr, c'est pas humain de rester enfermé comme ça dans une petite boîte durant des heures, on respire mal, le ventre soufre, cherche sa place. Les voitures, trains, ascenseurs, bureaux, appartements, c'est rien que des petites boîtes quand on y pense, toujours plus étroites, toujours plus sombres, l'animal en nous le sent, la ville est une taule, il en soufre.

Close